Portrait Julie VincentCrédits photo : Julie Artacho

Julie Vincent

Biographie

Metteur en scène, dramaturge, comédienne professeur et improvisatrice , Julie Vincent a reçu la Golden Plaque for Best Actress de l’International Film Festival of Chicago en 1979, pour son rôle dans Mourir à tue-tête d’Anne-Claire Poirier. Elle a emporté le prix spécial du jury à Evry en France pour son solo Noir de Monde. À Tokyo, elle a interprété la Jeanne au bûcher d’Arthur Honegger sous la direction de Charles Dutoit, rôle qu’elle a tenu aussi au Carnegie Hall de New York .

Elle a tenu les premiers rôles d’une dizaine de films canadiens. Au petit écran, on l’a vu entre autre dans Cormoran et Virginie. Elle joue à la Ligue Internationale d’Improvisation (LNI) de 1980 à 1988. Professeure pendant plus de vingt ans en improvisation puis en interprétation à l’École nationale de théâtre du Canada, elle est maintenant conseillère artistique et metteure en scène à l’École Nationale de Cirque. Elle signe plusieurs mises en scène et acquiert récemment une formation spécialisée en conte oral à Casa de Letras à Buenos Aires.

Depuis quelques années, Julie Vincent se consacre à son travail de dramaturge et à sa compagnie de création Singulier Pluriel. Cet automne marque un retour au petit écran pour Julie, on pourra la voir camper le rôle de Noëlla dans la nouvelle série Hubert et Fanny à Radio-Canada.

Cinéma

MES ENNEMIS, Frédérique, S.Gehany, Films en plein coeur, 2013

RACHEL DANS LE CIEL, la mère, Renaud Plante, Autogestion, 2010

MADELEINE, MADELEINE, Mathieu Verreault, INIS, 2008

LE TEMPS SCELLÉ, la mère, Jean-François Morin, 2008

IDOLE INSTANTANÉE, Clémence, Yves Desgagnés, Cinémaginaire, 2004

AIMÉ LA TENDRESSE, Roxanne, Marcel Levasseur et Mario Landry, L’Écran Perlé, 1994

LES MARCHANDS DE SILENCE, Silvie, François Labonté, Cléo 24, 1993

SOLO, Hélène, Paule Baillargeon, Office National du Film, 1992

LA ONZIÈME SPÉCIALE, Marie-E. Philpart, Micheline Lanctôt, Studio Film, 1989

SALUT VICTOR, Nathalie, Anne-Claire Poirier, Office National du Film, 1989

LES BEAUX SOUVENIRS de Réjean Ducharme, Viviane, Francis Mankiewicz, ONF, 1981

LE PETIT PAYS, Elle, Bertrand Langlois, Office National du Film, 1981

MOURIR À TUE-TÊTE, Suzanne, Anne-Claire Poirier, ONF, 1981

LE DANSEUR, Jeanne Rossi, Paul Tana, ACPAV, 1975

Télévision

HUBERT & FANNY, Noëlla, Mariloup Wolfe & Richard Blaimert, Sphère Média Plus, 2017

LA GALÈRE, psychologue, Alexis Durand Brault, Cirrus, 2011

TOUTE LA VÉRITÉ, Huguette, Lyne Charlebois, Sphère Média, 2010

VIRGINIE, Dominique Latreille, Plusieurs réalisateurs, SRC, Aeatios, 1996 à 2010

M’AIMES-TU ?, femme sidéenne, André David, Idéacom International, 1994

FEMMES EN MÉMOIRE, Julie, Jean-Yves Laforce, Radio-Canada, 1994

QUAND J’AURAI 80 ANS, Caroline, Jeannette Bertrand, Télé-Québec, 1992

CORMORAN, Léonie, Pierre Gauvreau, Radio-Canada, 1989- 1993

LA DÉPRIME, plusieurs personnages, Jean Salvy, Télé-Québec, 1992

SAMEDI DE RIRE, plusieurs personnages, Jacques Payette, Radio-Canada, 1987- 1989

ÈVE ET HENRY, Eve, Jeannette Bertrand, Radio-Canada, 1987

LA CLÉ DES CHAMPS, femme à tout faire, Constance Paré, Radio-Canada, 1986-1987

DES DAMES DE CŒUR, Marie-Claire Lapierre, Plusieurs réalisateurs, Radio-Canada, 1986-1989

À PLEIN TEMPS, France Tremblay, François Côté, S.D.A, 1984- 1988

MINIBUS, Julie, Pierre-Jean Cuillerrier, Radio-Canada, 1982-1989

MARC-AURÈLE FORTIN, Femme de compagnie, Jean Salvy, Télé-Québec, 1982

JEUNE DÉLINQUANTS, Schizophrène, Jean-Paul Fugère, 1980

Autres

POUR NICHOLAS (création collective) metteur en scène, École Nationale de Cirque, 2008-2011

ECOLE NATIONALE DE CIRQUE,conseillère artistique, 2008-2011

Singulier Pluriel (Compagnie de Théâtre), Direction Artistique, (2000 à nos jours)

Distinctions

PRIX GÉMEAUX, nomination Meilleure interprétation féminine, rôle : Sylvie, Les marchands de silence, 1993

PRIX GÉMEAUX, nomination Meilleure interprétation féminine, rôle : Hélène, Solo, 1992

PRIX GÉMEAUX, nomination Meilleure interprétation féminine, rôle : Dominique Latreille,Virginie, 1996

CHICAGO INTERNATIONAL FILM FESTIVAL, Meilleure interprétation féminine, rôle : Suzanne, Mourir à tue-tête, 1979

Formation

FRANCISCO ANTOLINO, Cours d’espagnol, 2005- 2006

CEAD, raconter une histoire, Wajdi Mouawad, 2005

DENISE MASSÉ, lecture musicale, 1992

ATELIER WARREN ROBERTSON, 1990-1991

MARCEL SABOURIN, écriture dramatique et improvisation, 1985- 1986

ÈVE ÉLIE, musique: technique de l’accordéon, 1983 à 1991

GINA BEAUSON, voix chantée, 1980 à 1986

ÉCOLE NATIONALE DE THÉÂTRE DU CANADA, promotion 1978

Démos Audios

Photos